Il y a 1 an un rapport était remis au ministre de l'éducation nationale à sa demande afin qu'il puisse avoir le constat de l'apprentissage des langues en france et surtout les moyens à mettre en oeuvre pour que dès le plus jeune âge les petits puissent découvrir le monde qui les entoure et devenir des citoyens européens.

Je vous laisse découvrir la totalité de ce rapport

http://www5.ac-lille.fr/~ienarras4/IMG/pdf/apprendre-les-langues-apprendre-le-monde.pdf

Voici quelques extraits choisis pour les plus pressés  :-)

Un chapitre interessant sur les idée fausses à balayer :

"Apprendre plusieurs langues, c’est risquer la confusion linguistique.

  Les faux amis peuvent en effet générer une certaine confusion au niveau de la terminologie,

mais ils ne sont pas si nombreux et, en revanche, la compétence et les aptitudes acquises dans un

domaine linguistique sont transférables à d’autres, comme savoir écouter ou exercer sa mémoire. Et

les linguistes de conclure : « les langues s’épaulent sans jamais se combattre ». Argument à opposer

à ceux qui disent encore qu’avant d’apprendre une langue étrangère aux enfants, il faut les aider à

mieux maîtriser leur langue maternelle. Des études scientifiques ont en effet démontré que les enfants

exposés en bas âge à une langue étrangère ont, par la suite, plus d’aisance et de meilleurs résultats

dans l’acquisition de leur propre langue. D’une manière générale, des études montrent qu’apprendre

une langue étrangère rend non seulement meilleur dans sa propre langue mais développe des

capacités cognitives également bénéfiques à l’acquisition des autres disciplines."

 

"Faire de l’apprentissage des langues un sujet de société, une cause nationale pourrait-on dire,

et utiliser les médias – toute puissance de la communication – pour faire passer le message : les

langues ne sont pas une discipline scolaire parmi les autres, elles sont un investissement

indispensable, déterminant pour l’économie du pays, pour l’insertion professionnelle des jeunes et

des moins jeunes, pour l’ouverture à l’altérité, pour l’éducation à la citoyenneté et, partant, pour la

cohésion sociale." (Rien à ajouter ... si ce n'est la notion de plaisir de pouvoir communiquer ...)

 

"Il existe de nombreux outils pédagogiques mis à la disposition des enseignants, outils conçus

dans le même esprit ludique : valisette de l’OFAJ pour l’allemand,

Educa-langues, Tell me more,

Learn English Kids, Little Pim, English for children …Il n’y a que l’embarras du choix entre ces produits dont nous avons eu la démonstration.

De toutes ces initiatives il ressort, comme le souligne en 2007 la première enquête DEPP sur le bilan des acquis des élèves en anglais et en allemand en fin d'école, que des progrès réels ont été accomplis en matière d’enseignement précoce des langues. L’analyse a conclu au constat global que plus les élèves ont l’opportunité d’une exposition précoce aux langues vivantes dans leur scolarité, plus leurs performances sont élevées."